La littérature : entre savoir et rêverie, quelle est sa véritable essence ?