La littérature ouvre-t-elle les portes de la connaissance et de l’imaginaire ?