Pourquoi l’histoire est-elle le miroir du présent ?